Ibiza, hédoniste et sauvage

Yumi Kayayan
Bd396caf be4e 4b0a bec8 5d0cd0f6eaec

L'histoire

36497359 c488 4e4d bebb 37f7bfd42519

De bon matin, notre curiosité nous amène jusqu’aux eaux chaudes et cristallines de Sa Caleta, petite crique préservée du vent et de la houle au sud d’Ibiza. Derrière la plage de sable blanc, un petit port de pêcheurs traditionnel où les cabanes se pressent les unes contre les autres. On passe de cabane en cabane en traversant en équilibre leurs minces rails en bois, submergés d’eau scintillante. Leurs portes se succèdent, vertes puis bleues.

Juste au dessus de nous, l’ocre vif de la falaise rappelle curieusement le grand ouest américain. Le silence règne, troublé seulement par l’écho des petits bateaux -les llaüts - qui filent au large de la mer turquoise. On s’assied un instant parmi les cordes et les chaînes dans l’ombre fraîche des tôles ondulées et dépareillées. Puis, on s’attaque aux escaliers qui grimpent derrière les cabanes pour atteindre les hauteurs rougeâtres. Là-haut, des ruines phéniciennes sont bordées de pins. Loin de la clameur des villes, seul le son des cigales résonne sur les rochers de cendre. A nos pieds, quelques lézards se faufilent. Du haut de la falaise, les criques nous semblent minuscules, disposées comme des fers à cheval face à une mer étincelante.

Partout sur l’île blanche, le spectacle de cette nature sauvage et diverse nous déroute et nous fascine. Sur ses chemins défilent cactus, caroubiers, amandiers en fleur et oliviers centenaires au fil des saisons. Les yeux rivés sur l’horizon, les pieds dans l’eau, on est souvent spectateurs d'un coucher de soleil rose, jaune et bleu pâle. Un nuancier qui sera l’arrière-plan de nos plus belles soirées. Car dans tant de calme et de sérénité, on oublierait presque qu’Ibiza s’apprête à revêtir ses habits de lumière. La nuit tombée, l’île fait honneur à son titre de capitale émérite de la fête. Soir après soir, elle accueille les meilleures beach parties, rooftops et discothèques concentrés autour des villes d’Ibiza et de San Antonio. Sans compter les nombreux chiringuitos et restaurants qui jalonnent l’île, et qui font de l’île une destination gastronomique incontournable.

L’esprit de fête rime toujours avec la dolce vita version Ibicenco. C’est cette quête de chaleur et de paix qui a amené de nombreux intellectuels, artistes, marginaux et fugitifs à Ibiza, hédoniste et sauvage, dès les années 30. Un esprit de liberté et de créativité qui perdure aujourd’hui.

Un détour par Formentera

Quand Ibiza devient trop frénétique, il y a toujours sa petite soeur Formentera, plus sauvage, préservée du tourisme de masse et de l’urbanisation. Il n’y a pas d’aéroport, on ne peut y accéder que par voie maritime depuis Ibiza. Loin des excès et discothèques de celle-ci, la retraite secrète offre sophistication, tranquillité et les eaux les plus transparentes de la Méditerranée. Ici, les chapeaux de paille remplacent les robes à paillettes. Des chemins champêtres mènent aux plages de sable fin qui n’ont rien à envier aux Caraïbes. L’île privilégie les vélos et les scooters, pour préserver son calme tant recherché. Il y a peu de restaurants, de bars et d’hôtels à Formentera, un dénuement qui ajoute à son charme discret.

Un peu en retrait de la plage paradisiaque, on déjeune chez Beso beach les pieds dans le sable et dans une très belle ambiance musicale. Le restaurant est réputé pour sa paëlla et son poulpe, servis avec gentillesse et vivacité à l’ombre de l’impressionnante pergola.

82830001
14760007

Quand y aller ?

L’île baléare ne connaît que deux saisons, l’été et l’hiver; et l’été s’y allonge de mi-mai à début octobre. Ceux qui tiennent à profiter de la saison des clubs choisiront les mois de juillet et août, où la fréquentation et les températures sont les plus élevées. On préfère juin pour sa douceur et son calme avant la foule estivale, ou mieux encore septembre, quand les plages se vident et que l’été indien peut enfin commencer. Le paysage s’adoucit et perd son aspect “brûlé”. La nature s’impose à nouveau sur l’ensemble de l’île blanche, loin de la frénésie qui a rendue Ibiza célèbre.

1367a6bf c708 41f5 9d1b 3617a5c424a4

Comment y aller ?

L’aéroport d’Ibiza est très bien desservi par les lignes aériennes venant des grandes villes européennes, avec des vols quotidiens depuis Paris en été. Une fois arrivé sur l’île blanche, on la parcourt très facilement en voiture ou en scooter. Il suffit de s’éloigner de l’aéroport pour voir triompher la nature. On privilégiera tout de même les deux-roues pour éviter les embouteillages et le manque de stationnement lors des mois les plus fréquentés. Pour certaines calanques, il faudra prendre la mer ou des chemins escarpés, une bonne occasion de s’engager dans quelques randonnées audacieuses.

F5570af8 2d38 4953 8dca a2205153f29d

Expériences

Shwetha shankar 137724   copie

Ramasser son propre sel au coeur du parc naturel des Salines

Partez cueillir votre sel en plein coeur des marais salants de Jant Jordi de ses Salines, guidé par un paludier qui vous racontera l’histoire de cet incroyable parc naturel, patrimoine mondial de l’Unesco. Emportez votre récolte et profitez-en pour observer la vie foisonnante et cachée qui vous entoure - plus de 200 espèces d’oiseaux et de plantes.

Francis farago 63565

Explorer le marché hippie Las Dalias avec une chineuse invétérée

Rencontrez une personnalité unique de l’île et lancez-vous avec elle dans une chasse aux trésors au marché hippie de Las Dalias. Laissez-vous guider parmi les artisans locaux, créateurs et décorateurs préférés de cette passionnée de mode et d’art.

Karsten wurth 98124

Découvrir les vignes d’Ibiza

Découvrez les secrets d’un vignoble et de sa cave familiale en compagnie du patron et goûtez les vins espagnols issus du climat si particulier d’Ibiza. Continuez l’aventure en visitant une maison du 17ème siècle typique de l’île, un bijou d’architecture aux influences phéniciennes et arabes. Vous y reprendrez la dégustation, accompagnée des inoubliables plats traditionnels de l’île.

Nos adresses

Le Chiringuito Beach Club

Le luxe simple

Face à la plage de sable blanc de Es Cavallet, on déjeune au Chiringuito, l’un des meilleurs restaurants de plage de l’île. Le chef français Jérôme Palayer y sert des spécialités méditerranéennes sur la terrasse ombragée, dans un décor blanc en harmonie totale avec son environnement. On ne manque pas de goûter au délicieux saumon fumé au bois de hêtre ou au fameux burger Chiringuito.

Plage es Cavallet, 07830 Sant Josep de sa Talaia

Amante Beach

Le romantique

On trouve les trois étages du restaurant Amante Beach dans la crique de Sol d’en Serra, face à la mer. On s’y attable sous un éclairage particulièrement romantique, pour déguster des assiettes modernes et inventives aux accents méditerranéens. Pour confectionner son poulpe grillé aux pommes de terre confites et ses autres plats, le chef Carlos Fernandez tient à se servir, aussi souvent que possible, de produits de haute qualité, locaux et bio. Produits qu’il pioche d’ailleurs très souvent dans son potager, directement sur place.

Cala Sol d'en Serra, Calle Afueras, 07849 Cala Longa

La Paloma

Trattoria authentique

Au coeur du village de San Lorenzo, l’authentique et familial Paloma prépare des dîners détendus et tout simples. Le menu est italien, sain et bio. Le chef, un italien passé par Tel Aviv, choisit seulement les ingrédients les plus frais pour le préparer. On adore leur solomillo (filet de boeuf) et leurs assiettes de pâtes faites maison. On se croirait en Toscane, dans les salons intimes au coin du feu ou dans le jardin près des citronniers et oliviers illuminés à la bougie. Un des trésors de l’île.

Calle Can Pou, 4, 07812 Sant Llorenc de Balafia

KM5

Lounge légendaire

Son nom se prononce Kilometro cinco: ce lounge iconique d’Ibiza est connu pour ses soirées légendaires qui entretiennent le mythe de l’île. Sous les tentes berbères, les mixologistes ambitieux servent des cocktails atypiques et désinvoltes. Les noctambules invétérés y choisiront le Red Bull Km5, vodka Mosko, fraises, sirop de noix de coco et la boisson énergisante éponyme.

Route pour San José, 5.6 km, 07830 Sant Josep de sa Talaia

Cotton beach club

Cocktails avec vue

Certains décernent au bar du Cotton Club le titre de la meilleure vue sur le coucher de soleil. Une section y est même consacrée; l’Amphithéâtre qui, comme son nom l’indique, permet d’admirer le spectacle côte à côte, devant un apéritif. Cocktails et jus pressés à froid accompagnent l’attraction en surplomb de la plage argentée de la Cala Tarida.

Carrer Posta de Sol, 21, 07829 Cala Tarida

Expérimental Beach Ibiza

L’original

Sur le sable blanc de Cap des Falco, les mixologistes de l’Experimental Beach Ibiza préparent avec audace des cocktails envoûtants avec des alcools venus du monde entier. Le tout est servi avec le sourire, et d’excellents pepperoncinos à déguster sur les sunbeds face à la plage des Salines. En fond sonore, les meilleurs DJ de l’archipel des Baléares. Pour y boire, y manger, s’y baigner, y danser: toutes les raisons sont bonnes pour aller à l’EBI, où l’ambiance est bien plus détendue que dans les autres grands bars de plage d’Ibiza.

Playa d’es Codolar, Salinas, 07817 Ibiza

Sluiz

Shopping bohème

Sluiz, c’est le passage obligé pour les habitués. Inspiré par le style bohème, fun et coloré de l’île, on est toujours tenté d’y renouveler sa garde-robe et sa décoration. Les influences y sont très éclectiques et vont du plus chic au plus étrange, de quoi remplir sa valise de vaisselle marocaine et de poufs fluorescents. On s’y arrête aussi pour l’excellent café et bar à jus et pour son parking aux panneaux décalés.

Carretera de Sant Miquel, km 4, 07814 Santa Gertrudi

Cala d’Albarca

Randonnée

Située entre le Cap Rubio et le Cap d’Albarca, elle est sans doute l’une des criques les plus spectaculaires d’Ibiza et totalement hors des sentiers battus. Le lieu est imprégné d’histoire: entre le 16ème et 18ème siècle, les pirates régnaient sur cette anse. De ses hauteurs idylliques, il est possible d’observer de nombreux oiseaux dont le faucon Eleonora de Madagascar. Les plus téméraires feront de la visite une randonnée sur les sentiers escarpés, les autres accéderont à la Cala par bateau.

07820 Sant Antoni de Portmany

Cala d’Hort

Crique parfaite

Sable blanc et eau transparente: il est difficile de trouver mieux que Cala d’Hort pour une journée de farniente protégée du vent. Cala d’Hort se niche contre des falaises abritant de charmantes cabanes de pêcheur. En face, les îlots de es Vedra et es Vedranell, et Formentera en ligne d’horizon. On y reste jusqu’au coucher de soleil, particulièrement beau.

07830 Sant Josep de sa Talaia